Le sportif

L’ostéopathie s’adresse à tous les sportifs : aux sportifs amateurs comme aux sportifs de haut niveau.imagesFGI9WXCC

La pratique d’un sport est bénéfique pour la santé, entre autre par son action sur l’extériorisation du stress, mais chez les sportifs occasionnels ou lorsque l’activité est pratiquée sans encadrement, elle peut provoquer des micro traumatismes par sur sollicitation des structures du corps humain et peut même engendrer des blessures (Contracture, entorse, déchirure musculaire, inflammation locale ou douleurs chroniques, .)

Chez les sportifs professionnels, la pratique du sport est intensive et le temps de récupération n’est pas toujours respecté, le corps entre dans un cycle de surmenage. L’athlète malgré des entraînements soutenus stagne dans l’évolution de ses performances voire il régresse et se blesse. Tout cela le conduit au syndrome de surentraînement. Il va alors en découler un stress psychologique avec perturbation du sommeil.

Le thérapeute traite l’athlète dans sa globalité, en respectant le principe de globalité du corps humain tout en considérant le patient dans sa condition de sportif soumis à des contraintes particulières. La collaboration entre ostéopathe et sportif permet une bonne préparation physique, l’amélioration de leur capacité physique, la ré équilibration de l’athlète après un traumatisme. Le thérapeute aide à l’entraînement et à la récupération pour optimiser la performance de l’athlète. En diminuant le temps de récupération, l’ostéopathe favorise la diminution de l’état de fatigue et des blessures. Il aide aussi à l’élimination des « déchets » produits et rééquilibre la structure des sportifs en préparation d’épreuve ou en phase de récupération. L’athlète évolue dans les meilleures conditions physiques et psychiques possibles.

L’ostéopathie est particulièrement adaptée aux sportifs. En effet, avec cette thérapie uniquement manuelle aucun risque de dopage ou d’ingérer des produits chimiques nocifs pour l’organisme. L’ostéopathe va rechercher toute diminution ou perte de mobilité des articulations, des muscles, ou des éléments péri-articulaires ayant entraîné une altération de vos performances et de votre état de santé. Par un traitement à visée circulatoire et énergétique par action sur les viscères il va diminuer les difficultés à l’effort. Après un traumatisme (fracture, déchirure, entorse, .) de nombreux sportifs guérissent plus vite et gardent moins de séquelles.

Le sportif est un patient à part et l’approche thérapeutique doit être adaptée. L’ostéopathe s’adapte à l’activité physique pratiquée car les pathologies et les troubles rencontrés ne sont pas les même dans chaque sport.

Quand nous consulter :imagesXJBLO1OC

  • En prévention : lors du bilan ostéopathique annuel, avant de débuter une activité physique, pour préparer une épreuve sportive, pour améliorer ses performances (en améliorant la souplesse articulaire et ligamentaire ainsi que la capacité respiratoire et favoriser une meilleure récupération après l’effort).
  • À titre curatif : après une entorse, une fracture, un traumatisme, des déchirures ligamentaires, une opération chirurgicale ou des chutes sans signes visibles à la radio.
  • Douleurs articulaires ou musculaires.
  • Tendinites (tennis elbow, golf elbow, .)
  • Essoufflement à l’effort.
  • Difficultés de récupération entre et après les épreuves.
  • Etc…

 

Mis à part les robes longues et conservatrices, les robes de cocktail courtes ont gagné de plus en plus de popularité parmi les jeunes, car elles vont vous rendre plus brillante et animée en montrant au monde votre ligne de jambes. Bon choix pour un cocktail ou une soirée de jeux en été!