L’ostéopathie

L’Ostéopathie ou Médecine ostéopathique est une philosophie, une science et un art.

  • Sa philosophie comprend le concept de l’unité de la structure et de la fonction du corps tant dans la santé que dans la maladie.imagesR2DB2E72
  • Sa science inclue l’ensemble des connaissances physiques, chimiques, biologiques, embryologiques, anatomiques, physiologiques, etc. en rapport avec le maintien de la santé, la prévention, le soulagement de la maladie et l’approche thérapeutique manuelle.
  • Son art est l’application de la philosophie et de la science dans la pratique de la Médecine ostéopathique selon ses différentes méthodologies diagnostiques et thérapeutiques.

La Médecine ostéopathique reconnaît que de nombreux facteurs compromettent la capacité naturelle de l’organisme humain à résister et à    combattre les influences nocives de l’environnement et à compenser leurs effets, affectant ainsi sa tendance naturelle vers le rétablissement de la santé. Parmi  ces facteurs de risques, les plus importants, nous pouvons citer les perturbations locales fonctionnelles ou dysfonctions affectant les systèmes myo-fascio-squelettique organo-viscéral et crânio-sacré.

La Médecine ostéopathique s’occupe donc de restaurer et de développer toutes les ressources qui constituent la capacité de résistance et de rétablissement ainsi que la reconnaissance de la validité de la très vieille observation que tout praticien traite non seulement une maladie, mais aussi un patient dans son entièreté.

La Médecine ostéopathique est un système médical complet de soin, basé sur une philosophie qui combine les besoins du patient avec une pratique manipulative manuelle de diagnostic et de traitement des perturbations fonctionnelles locales ou dysfonctions affectant les systèmes myo-fascio-squelettique organo-viscéral et crânio-sacré.

Elle met l’accent sur l’unité du corps et l’interrelation réciproque entre la structure et la fonction, tant dans la santé (1) que dans la maladie (2), conjointement à la tendance naturelle de l’organisme à maintenir et à retrouver la santé, à travers ses mécanismes intrinsèques d’autorégulation et d’autoguérison.

1. La santé est basée sur la capacité naturelle de l’organisme humain à résister et combattre les influences nocives de l’environnement et à compenser leurs effets afin de répondre de façon appropriée aux stress habituels de la vie quotidienne et aux stress occasionnels plus graves imposés par des conditions environnementales et des activités extrêmes.

2. La maladie commence lorsque cette capacité naturelle est diminuée, ou quand elle est dépassée ou terrassée par des influences nocives.

La Médecine ostéopathique est une méthode de médecine manuelle globale, indépendante et complète, fondée sur la corrélation effective de l’unité du couple structure-fonction dans la totalité de l’être vivant, et dans laquelle le comportement de ce couple est considéré comme le facteur primaire de l’état de santé et/ou de maladie.